RAPTORS AIRSOFT TEAM

RAPTORS AIRSOFT TEAM

Météo
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Dim 9 Déc - 11:10
Sujets similaires
Derniers sujets
» présentation doude et TFA 11
Dim 28 Aoû - 22:17 par doude

» présentation rellikrats
Mar 5 Mai - 21:42 par rellikrats

» SHOP A RECOMMANDER !!!!!!!!!!!!
Mer 18 Mar - 19:28 par Annaling13

» présentation kat
Dim 15 Fév - 1:13 par furyo(LEADER)

» Petite présentation (julien1609)
Sam 14 Fév - 9:29 par kat1996

» Présentation de la Team Raptors 2014
Sam 11 Oct - 8:16 par Jimsky

» Introducing : Ekinox
Sam 11 Oct - 8:11 par Jimsky

» ACOG-Event
Mar 9 Sep - 6:28 par ACOG-Event

» Présentation de Corben
Dim 27 Juil - 7:26 par furyo(LEADER)


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 USA - FORCE SPECIALE : Spéciales Forces (The Green Berets)

Aller en bas 
AuteurMessage
Wolf (CO LEADER)
Adjudant-Major
Adjudant-Major
avatar

Messages : 1918
BONUS : 6677
Date d'inscription : 29/11/2010
Age : 44
Localisation : Dans les bois sombres

MessageSujet: USA - FORCE SPECIALE : Spéciales Forces (The Green Berets)   Dim 28 Oct - 8:11

THE SPECIAL FORCES
"Les Bérets Verts"







Les Special Forces (SF, « forces spéciales1 »), populairement connues sous le surnom des « bérets verts » (green berets), sont une des forces spéciales de l'US Army. Spécialisées dans la guerre non conventionnelle, les actions commandos et la formation de troupes alliées, elles ont, depuis leur création au début des années 1950, été engagées dans la plupart des conflits impliquant les États-Unis.





Histoire


Les différentes forces armées des États-Unis avaient fondé pendant la Seconde Guerre mondiale un certain nombre de forces spéciales, notamment les unités de l'OSS et le 1st Special Service Force, connu sous le nom de la Brigade du Diable (Devil's Brigade). Mais ces unités furent dissoutes après la fin de la guerre.


DEVISE




Leur devise est une locution latine : De oppresso liber, qui peut se traduire comme "libérer de l’oppression" ou "libérer les opprimés".

La branche des Special Forces est considérée comme une arme à part entière, et tout son personnel est officiellement affilé à un unique régiment de Special Forces, le 1st Special Forces, qui conserve les insignes traditionnels de la branche




Missions


Les bérets verts ont sept types de missions principales2 :
guerre non-conventionnelle (Unconventional warfare ou UW) : définie comme une large gamme d'activités, généralement conduites sur une longue durée, avec des forces indigènes ou supplétives. C'est le noyau fondamental des missions des SF, qui sont spécifiquement organisées et formées pour la guerre non-conventionnelle. Généralement, les SF forment, encadrent voire commandent des forces étrangères alliées (armées ou guérillas) contre un ennemi commun.
formations de troupes étrangères (foreign internal defense, FID) : un autre rôle important des SF, bien qu'il soit également mené par des unités classiques comme les Marine Expedionary Unit (Special Operations Capable) de l'US Marine Corps.
actions commandos (direct action, DA) : ces missions concernent des attaques faites par surprise et avec rapidité sur des objectifs à haute valeur stratégique (postes de commandement, dépôts de munitions, bases aériennes ou portuaires, etc.) ainsi que la libération d'otages et l'élimination ciblée.
reconnaissance spéciale (special reconnaissance', SR) : missions de reconnaissance d'importance stratégique ou opérationnelle
contre-terrorisme (counterterrorism, CT) : toutes les unités SF peuvent appuyer des opérations de contre-terrorisme. Des unités SF spécialement organisées, équipées et entraînées font partie des plans de réserve de théâtre pour des opérations de contre-terrorisme.
soutien limité aux information operations (IO) : emploi de divers moyens pour influencer, interrompre ou compromettre la prise de décision adverse
contre-prolifération d'armes de destruction massive (counterproliferation, CP) : la mission peut comprendre la localisation, la capture ou la récupération de telles armes


Les Bérets verts ont été parmi les premières forces impliquées dans la guerre d'Afghanistan. Le 5th SFG déployé en Ouzbékistan forma le noyau d'une force opérationnelle appelée Task Force Dagger, chargée de combattre les talibans en soutenant l'Alliance du Nord. Pour ce faire, elle infiltra des A-teams en Afghanistan chargées d'établir le contact entre les chefs de guerre anti-talibans et le CENTCOM, de conseiller leurs forces, et de les appuyer, notamment en guidant des frappes aériennes. Cette campagne de guerre non-conventionnelle fonctionna mieux que prévu et le régime des talibans tomba 49 jours après l'infiltration des premiers A-teams, les Américains n'ayant engagé au sol qu'une force réduite comptant notamment 316 hommes des SF9.

Les SF sont depuis continuellement engagés en Afghanistan contre les rébellions anti-gouvernementaux. Lors d'un raid dans la vallée de Shok le 6 avril 2008, l'ODA 3336 (Team 6, Company C, 3rd Battalion, 3rd Special Forces Group) et un groupe de commandos afghans affrontèrent des insurgés du Hezb-e-Islami Gulbuddin pendant plus de six heures, pendant lesquelles ils estimèrent avoir tué 150 ennemis. Dix des Américains furent médaillés de la Silver Star10.

Les SF participaient largement à l'Opération libération de l'Irak avec le déploiement au quasi-complet des 5th et 10th SFG. Le 5th SFG et d'autres forces spéciales infiltrèrent l'ouest de l'Iraq en venant de la Jordanie, se rendant maîtres d'aéroports et surveillant les voies de communications. Des troupes du 10th SFG furent parachutées au nord de l'Irak où elles prirent contact avec les rebelles kurdes Peshmerga en compagnie desquels elles lancèrent des offensives contre les troupes irakiennes et contre un groupe sunnite extrémiste proche d'al-Qaida, l'Ansar al-Islam11. Comme en Afghanistan, les SF sont depuis présents en Irak pour la reconstruction de l'armée irakienne et dans les opérations de contre-insurrection.

Le 30 mai 2007, 11 hommes de l'ODA 074 (Team 4 MFF, Company A, 3rd battalion, 10th Special Forces Group) effectuèrent un saut HALO pour capturer un terroriste dans un village irakien. Le village était isolé et un réseau de guetteurs empêchait une approche par la terre. L'infiltration HALO et l'assaut furent réussis mais la personne cible de l'opération n'était pas là12.






Organisation




Les Bérets Verts ont leur quartier général à Fort Bragg (Caroline du Nord) et sont regroupés dans cinq SFG, chacun étant spécialisé dans un théâtre d'opérations.

À cela s'ajoutent deux groupes de réservistes appartenant à la Garde Nationale. Par le passé, d'autres groupes, aujourd'hui désactivés, ont également existé (6th désactivé en 1971, 8th désactivé en 1972, 11th et 12th SFG de réserve désactivés en 1992).

Un SFG compte en théorie 1 400 hommes, répartis en 4 compagnies d'appui (commandement, logistique, transmissions, renseignements) et 4 bataillons de combat rassemblant chacun 1 compagnie de commandement et 3 compagnies de combat ; celles-ci comprennent 1 cellule de commandement et 6 ODA de 12 hommes. Les ODA (operational detachment alpha), communément appelés « A-Teams » (« équipes A »), sont le pion de base des Special Forces. Les détachements opérationnels B et C désignent les éléments de commandement de compagnie et de bataillon.

Les unités au sol peuvent opérer en contact avec des agents de la CIA, de spécialistes dans divers domaines spécifiques, et d'appuis aériens.

Au sein des forces spéciales américaines (regroupées au sein du USSOCOM), les Bérets verts sont considérés comme les plus « intellectuels » des soldats d'élite : ces « techniciens de la guerre », rapides, précis et polyvalents, sont tous spécialisés dans plusieurs disciplines telles que les explosifs, les transmissions, l'ingénierie mécanique et électronique ou encore le domaine sanitaire. Ils parlent également plusieurs langues, et la plupart sont détenteurs d'une licence universitaire ou suivent en permanence une formation continue. Forts de leur expérience, la moyenne d'âge de ces soldats oscille entre 32 et 35 ans.

L'entraînement des Bérets verts est considéré comme l'un des plus durs au sein de l'armée américaine, même si les méthodes utilisées dans les années 1970 ont aujourd'hui évolué. Polyvalent, le Béret vert doit être apte à intervenir dans les airs, sous la mer ou sur la terre en milieu hostile. Il doit être capable d'utiliser son environnement pour survivre seul, dans le cas où il serait séparé de son unité.

La loi de défense quadriennale de 2006 a prévu de créer un 4e bataillon dans chaque SFG d'active à la cadence d'un bataillon par an. Cette soudaine augmentation a inquiété les membres des SF, qui craignent que la sélection soit adoucie et la formation raccourcie pour atteindre cet objectif15. Le 4e bataillon du 5e SFG a été activé en août 200816, suivi de celui du 3rd SFG en août 200917, du 10th SFG en août 201018, du 1st SFG en septembre 201119 et enfin du 7th SFG en septembre 2012






Le béret vert



En 1954, un an environ après la création des Forces spéciales, une commission d’officiers et de sous-officiers se réunissait à Fort Bragg en Caroline du Nord et choisissait le béret vert comme coiffure pour les membres de la nouvelle unité.

Inspiré par celui des commandos britanniques de la Royal Navy, le béret vert fut porté pour la 1re fois en public en juin 1956. En décembre de la même année, le 77th SFG donna l’ordre à tous son personnel de porter le béret.

L’adoption par les Forces spéciales d’un emblème distinctif les mettaient en conflit avec la hiérarchie militaire qui exigea que le béret soit supprimé. Malgré une vigoureuse campagne pour garder le béret, l’interdiction ne fut levé que le mois d’octobre 1961 après que le président John F. Kennedy, fervent partisan des Forces spéciales, visita Fort Bragg et passa en revue les 5th et 7th SFG.

À la demande de Kennedy, les soldats portaient le béret vert lors de la cérémonie. Estimant que le béret vert serait un signe distinctif important, celui-ci donna l’ordre de rétablir cet emblème des Forces spéciales.


Les deux plus célèbres représentants du corps des Bérets verts au cinéma sont John Wayne, dans le film Les Bérets verts, et Sylvester Stallone dans Rambo. Bien que son efficacité soit exagérée, les techniques de survie et de guerilla qu'il emploie figurent parmi les connaissances de base du Béret Vert.

Le surnom des ODA, « A-Team », a donné son titre à la série télévisée « The A-Team » (en français « l'Agence tous risques »).

L'agent Naked Snake du jeu vidéo Metal Gear Solid 3 est également un ancien béret vert.






Filmographie


* La brigade du Diable
* Les berets verts
* Les Rambo
* Série : Tour of Duty
Revenir en haut Aller en bas
http://lesloupsgrisairsoft.forumgratuit.be/
Lycan
Mascotte Raptors
Mascotte Raptors
avatar

Messages : 368
BONUS : 2901
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 20
Localisation : LE DOJO DU PHENIX

MessageSujet: Re: USA - FORCE SPECIALE : Spéciales Forces (The Green Berets)   Mar 30 Oct - 7:45

bon boulot
Revenir en haut Aller en bas
 
USA - FORCE SPECIALE : Spéciales Forces (The Green Berets)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reportage sur les forces speciales en Israel avec du ?krav
» Comment calculer la force appliquée sur la roulette ?
» La force du vent
» Travailler la force des doigts chez soi... sans rien ? :-(
» Force, rési, conti, oui mais dans quel ordre?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
RAPTORS AIRSOFT TEAM :: FORUM PUBLIC :: Informations sur les différents corps d'armée du monde-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: